Le Pierrot musée CIMA

Musée CIMA

Sainte-Croix, capitale de la boîte à musique, voit au 19e siècle s’installer de nombreuses industries et artisans spécialisés. Depuis décembre 2020, les « savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art » sont inscrits au patrimoine culturel et immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Le temps d’une visite au musée CIMA, on retrouve son âme d’enfant devant de prestigieuses collections.

Le Centre International de Mécanique d’Art (CIMA) met en scène une collection historique de boîtes à musique et d’automates à apparence humaine. Certaines pièces sont mondialement connues et d’une complexité mécanique exceptionnelle : « Le Prince Eugène » de François Junod, qui est capable de dessiner et « Le Pierrot » de Michel Bertrand, qui écrit une lettre d’amour à sa bien-aimée Colombine.

Le musée CIMA propose également de se plonger dans l’univers d’un atelier mécanique comme il en existait au début du 20e siècle avec la présentation de plusieurs machines authentiques.

La manufacture REUGE SA, installée à Sainte-Croix, fait perdurer la tradition de la fabrication de mouvements mécaniques de précision avec des créations modernes et prestigieuses, très appréciées par les chefs d’Etats et les familles royales du monde entier.

L’inscription à l’UNESCO, depuis le 16 décembre 2020, met en valeur une tradition vivante emblématique de l’Arc jurassien franco-suisse. Elle trouve une résonnance toute particulière dans la région de Sainte-Croix / L’Auberson, seul lieu à réunir aussi bien les boîtes à musique que les automates et l’horlogerie. La candidature portée par la Suisse en collaboration avec la France a été considérée comme exemplaire par l’UNESCO pour sa mise en évidence de l’importance du patrimoine culturel immatériel dans un espace transfrontalier.

  •  Infos pratiques

  • CIMA
  • Rue de l'Industrie 2
  • 1450 Sainte-Croix - CH


  • Météo