cover

Découvrez le monde de la haute horlogerieà la Vallée de Joux

La Vallée de Joux est l’un des berceaux de la haute horlogerie en Suisse. L’histoire de cette industrie et de ses fondateurs y est passionnante !

Que l’on soit connaisseur ou pas, nos yeux se mettent à briller lorsqu’on a la chance d’admirer des montres inestimables de haute horlogerie. Les matériaux précieux sont sublimés par un savoir-faire empreint de finesse et de technologie. Créatrices de ces œuvres d’art miniatures, des marques prestigieuses siègent depuis des siècles à la Vallée de Joux.

Vallee du joux, Audemars Piguet Musée Atelier

La haute horlogerie dans son milieu naturel

La Vallée de Joux attire en premier lieu par ses joyaux naturels : lac de Joux, forêt du Risoud et pâturages sillonnés de murs en pierre sèche forment un cadre magique. Ce paysage sauvage est également chéri par les acteurs d’une industrie séculaire, inscrite dans l’ADN de la région. Les manufactures horlogères font vivre la Vallée de Joux et, en contrepartie, elles se nourrissent et s’inspirent du milieu naturel qui les a vu naître. Les grandes marques affirment de plus en plus la fascination qu’elles provoquent en chacun de nous. Ainsi, les visites guidées et ateliers fleurissent dans la région – l’occasion de « toucher du doigt » ces bijoux souvent inaccessibles. Industrie et nature, passé et présent, mystères et ouverture : les opposés n’ont jamais été aussi proches, jusqu’à créer une harmonie de contrastes à l’attraction irrésistible !

Bois Vallée de Joux

Visites et ateliers pour s’immerger dans le patrimoine horloger

Incontournable afin de s’imprégner de l’histoire horlogère et de comprendre l'essor de cette industrie à la Vallée de Joux, l’Espace Horloger est un musée moderne et interactif. Films, écrans tactiles et bien sûr montres historiques retracent les formations et métiers de l’horlogerie – l’un des objectifs de l’Espace Horloger est d'encourager des vocations – l’histoire internationale des origines de la mesure du temps et enfin le développement horloger dans la région.
De leur côté, deux des marques les plus connues de la Vallée, Audemars Piguet et Jaeger-LeCoultre, ouvrent depuis peu leurs portes aux visiteurs. Le Musée Atelier Audemars Piguet fait sensation bien au-delà des frontières cantonales et nationales. L’une des responsables du projet, Laurence Rochat, est une enfant de la région, célèbre pour avoir remporté une médaille de bronze en ski de fond aux Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City. Par contre, peu de gens savent que la Combière (habitante de la Vallée de Joux) travaille pour Audemars Piguet depuis son apprentissage en 1995. « Audemars Piguet fait partie de ma vie au même titre que le sport », confie Laurence Rochat.

Sans passé, on ne construit pas l’avenir.

La championne olympique ne cache pas sa fierté en faisant visiter le musée réunissant l’atelier d’origine des fondateurs à une nouvelle structure de verre au toit végétalisé se fondant dans le paysage : « Ce lieu représente les valeurs d’Audemars Piguet, sans passé on ne construit pas l’avenir ». Il s’agit en effet de la seule marque de haute horlogerie appartenant encore aux familles fondatrices. Dédié exclusivement aux visites guidées en petits groupes, le musée présente 300 montres et s’articule autour d’une merveille : l’Universelle de 1899 – l’un des garde-temps les plus complexes de son époque. Les passionnés pourront bientôt suivre des master classes là où tout a commencé pour Audemars Piguet et, pourquoi pas, s’offrir un séjour dans l’hôtel que la manufacture va prochainement inaugurer.
 
Un peu plus loin, au Sentier, Jaeger-LeCoultre est un autre fleuron bicentenaire de la Vallée de Joux. Les visites proposées régulièrement à la manufacture sont l’occasion de découvrir les nombreuses innovations que l’on doit à la marque – telles que la montre la plus fine de son temps – ainsi que ses modèles historiques comme l'emblématique Reverso, dont le boîtier pivote afin de protéger le cadran. Même si les noms d’Audemars Piguet et de Jaeger-LeCoultre restent parmi les plus reconnus de la région, la Vallée compte une trentaine d’entreprises liées à l’horlogerie. Afin d’avoir un aperçu complet et, qui sait, de se laisser tenter par une pièce d’exception, clients et curieux sont les bienvenus dans la boutique Helvetica Horlogerie Ses vitrines renferment une centaine de marques dans différentes gammes de prix. Son concept de « Watch Days » met ce savoir-faire à l’honneur, des manufactures incontournables jusqu’aux artisans indépendants, comme le célèbre horloger Philippe Dufour ou Olivier Piguet, dont le centre d’initiation à l’horlogerie affiche complet plusieurs mois à l’avance.

Vallee du joux, Ferme horlogère Audemars Piguet

Histoire de la haute horlogerie à la Vallée de Joux

La première société horlogère de la Vallée de Joux est fondée en 1748 par le Combier Samuel-Olivier Meylan, formé à Rolle et à Moudon, deux des premiers pôles horlogers dans le canton de Vaud. En parallèle, de nouveaux règlements se mettent en place au niveau cantonal et favorisent une organisation basée sur des réseaux de sous-traitants spécialisés travaillant à domicile. Les Combiers y voient une magnifique opportunité de compléter leurs professions majoritairement agricoles en occupant les longs mois d’hiver par une activité rémunératrice praticable sans sortir de chez eux ni affronter la neige parfois abondante.

Les maisons se modifient petit à petit pour s’adapter à la double vie des paysans combiers. C’est ce qu’on appelle les fermes horlogères, encore visibles aujourd’hui et caractérisées par leurs nombreuses fenêtres concentrées sur le côté exposé au soleil l’hiver et montant jusqu’au toit. Les paysans-horlogers se garantissent ainsi un maximum de lumière pour travailler des pièces minuscules. Toutes les conditions sont alors réunies pour que l’horlogerie se développe rapidement à la Vallée de Joux : des valeurs et une mentalité stimulant le goût de l’invention et de l’habileté manuelle, mais surtout la présence de fer dans la région et donc d'une expertise liée au travail d’objets métalliques. A mesure que les gisements s’épuisent, les Combiers apprennent naturellement à réaliser des pièces de plus en plus petites et acquièrent un sens aigu de la finesse.

C’est extraordinaire, je n’ai jamais eu l’impression de travailler dans ma vie !

Au fil des années, ce savoir-faire horloger gagne en renommée, mais les artisans combiers continuent pendant une longue période de travailler pour le compte de manufactures genevoises. C’est le cas de la famille Capt, dont le jeune David Candaux a rénové la ferme horlogère datant de 1853 pour y installer sa propre marque. Au tout début du 20e siècle, l’une des montres les plus compliquées de son temps a été fabriquée entre ces murs. C’est que la Vallée de Joux est le paradis des garde-temps à complications. Dans la haute horlogerie, on appelle « complications » des fonctions autres que l’affichage de l’heure, de la minute et de la seconde. Il s’agit par exemple de sonneries, du fameux tourbillon inventé ici (une cage tournante destinée à améliorer la précision), de fonctions chronométriques ou de l’affichage de la date (plus épineux que ce que l’on croit, puisqu’il faut prendre en compte la variation du nombre de jours dans chaque mois et les années bissextiles).

Daniel Candaux, le père de David, en sait quelque chose, lui qui a œuvré sur plusieurs des modèles les plus compliqués au monde. « J’ai fait le tour de la question ! Mais je ne porte pas de montre, j’ai de belles photos c’est tout ce qu’il me reste », rit-il en feuilletant les pages de son album souvenir. Celui qui continue à aider son fils à l’atelier confesse : « Je ne travaille pas, je m’amuse. C’est extraordinaire, je n’ai jamais eu l’impression de travailler dans ma vie ! »

La branche s’adapte, les manufactures se développent…

Vers la fin du 19e siècle, l’horlogerie est en crise à cause de la concurrence de l’industrialisation et des offres de formation dans les zones voisines. Mais la branche s’adapte, les manufactures se développent, produisent et vendent enfin sous leur nom. David Candaux commente : « Ça fait mieux de dire que tout est fabriqué sur place ». Plus que jamais, les grandes maisons investissent dans la Vallée de Joux, comprenant aussi que sa typicité fait partie de leur ADN. Omniprésentes dans la vie locale, elles représentent un véritable moteur pour l'économie dans son ensemble. Événements, associations et infrastructures publiques sont presque tous soutenus financièrement par ces entreprises qui comptent plus d’employés qu’il n’y a d’habitants dans la région. Afin de leur garantir une main d’œuvre qualifiée, l’Ecole technique de la Vallée de Joux est inaugurée en 1901.

Vallee du joux, Ferme horlogère Audemars Piguet

La Vallée de Joux : une harmonie de contrastes

Berceau de la haute horlogerie, la Vallée de Joux invite à prendre son temps. Seul un séjour permet de s'imprégner de l’harmonie de contrastes de cette région où il y a tant à faire. S’immerger dans le monde horloger aujourd’hui, randonner dans la forêt du Risoud, sillonner le Parc naturel régional Jura vaudois ou faire du vélo au bord du lac de Joux demain : ce n’est qu’un aperçu de la richesse des activités qui vous attendent. Afin de pimenter ces nombreuses offres de loisirs, n’hésitez pas à aller à la rencontre des habitants. Connus pour leur caractère unique, les Combiers sont à la fois très attachés à leur terre et ouverts sur le monde. Des valeurs partagées avec les manufactures, qu’ils connaissent tous de près ou de loin. Ils se livrent plus volontiers autour de quelques spécialités du terroir telles que le Vacherin Mont-d’Or AOP, le Gruyère d’alpage AOP, l’eau-de-vie de gentiane ou les poissons du lac de Joux – des produits à déguster absolument sur place !

Panorama Vallée de Joux

Un peu de Vallée de Joux au poignet d’hôtes célèbres

Une pièce de haute horlogerie représente bien plus qu’un garde-temps. Depuis les prémices de ce savoir-faire à la fois technologique et artistique, les grands de ce monde ont tous arboré une montre suisse, gage de leur statut. En 1783 déjà, le Neuchâtelois Abraham Louis Breguet confectionne la montre de poche la plus compliquée de son temps pour Marie-Antoinette d’Autriche. Comme beaucoup de mouvements compliqués, ceux de ce joyau sont élaborés à la Vallée de Joux. Aujourd’hui, Breguet commercialise une réplique de ce modèle mythique. A la suite de Marie-Antoinette, Louis XVI, Napoléon Bonaparte et Winston Churchill ont tous possédé des créations Breguet.
Bien plus tard, la marque suisse Omega parvient à remplir le cahier des charges de la Nasa et conçoit la « Moonwatch », utilisée lors des six missions lunaires. Elle doit son calibre à la maison Piguet de la Vallée de Joux. Après la lune, un peu de la Vallée a aussi visité le fond des océans. Commandée par la marine française dans les années 50, la montre de plongée « Fifty Fathoms » de Blancpain est surtout célèbre pour avoir été portée par le commandant Jacques-Yves Cousteau dans « Le monde du silence ».
Avec le temps, les manufactures ont compris que s’associer à des personnalités ou faire figurer leurs produits dans des films représentaient les meilleures publicités. Diane Kruger, Jean Dujardin, Al Pacino et Eva Mendes s'affichent avec des modèles Jaeger-LeCoultre, Brad Pitt arbore un garde-temps Blancpain, tandis que Serena Williams, Patrick Bruel, Stan Wawrinka, Arnold Schwarzenegger ou encore Lionel Messi comptent parmi les ambassadeurs officiels d’Audemars Piguet. Leurs visites à la Vallée de Joux sont régulières, mais toujours très discrètes. Seul indice repéré par les habitants : les drapeaux à l’entrée des manufactures prennent les couleurs de la patrie de l'hôte du jour…

Conditions générales

Ce site est votre ASSISTANT PERSONNEL: en quelques clics vous composerez votre séjour dans notre région à votre image!

Que vous planifiez une visite demain de paris, d’aussi loin que shanghai ou de sydney l'année prochaine, vous maximiserez votre sejour avec nos propositions d’activités et d’hébergements sélectionnées selon votre profil.

Prêt à définir vos intérêts et les expériences insolites que vous aimeriez vivre dans notre région?

Que vous envisagiez-vous une escapade romantique, un voyage mémorable en famille ou une «tournée des Grands-duc» ou soyez un oiseau de nuit ou un adepte des sommets avant le lever du jour, vous serez surpris par la pertinence de nos suggestions.

Et si vous vous laissiez surprendre par nos recommandations personnalisées ?

Choisissez d’orienter vous-même les recommandations qui s’affichent en fonction de vos propres envies et intérêts. Aventure individuelle, activités en famille, itinéraire gastronomique avec votre conjoint. Les propositions répondront à vos propres préférences.

Vous aimez vous situer géographiquement et découvrir l’offre touristique à proximité de vous ?

Sur chaque page, la carte vous permet de vous situer et de localiser les points d’intérêt à proximité. Vous pourrez ainsi explorer le canton région par région, sélectionner les lieux que vous visiterez le long d’un itinéraire, voir en un coup d’œil ce qu’une ville vous propose.

Envie de faire votre propre sélection ? N’hésitez pas à mettre en favoris vos coups de cœur !

Vous avez envie de conserver votre sélection, l’imprimer, l’exporter sur votre application smartphone gratuite « Vaud:Guide » ou la partager avec vos amis. Tout cela sera bientôt possible avec la mise en « Favoris ».

Envie de partager vos envies et vos choix avec vos amis ? N’hésitez pas à le faire !

X

Coronavirus: Situation en Suisse

Suivez l’ensemble des mesures liées au coronavirus en Suisse et dans le Canton de Vaud.